US IVRY HANDBALL

J12D1 / Un match de champions !

01/12/2015

Ce mercredi, sous l’œil des caméras de beIN SPORTS, les Rouge et Noir accueillent Dunkerque, le champion 2014. Un match qui promet entre deux équipes qui ne lâchent rien en défense et sont à la recherche de points pour avancer, encore.

 

De retour à Delaune après deux matchs sans victoire, les Ivryens sont remontés à bloc pour cette réception de Dunkerque, l’un des gros objectifs de ce sprint final d’avant trêve hivernale. En effet, les Nordistes, champions de France 2014, pointent actuellement à la 9e place, et voyagent moyennement affichant un bilan de 4 défaites, 1 nul et 1 victoire. « C’est peut-être le bon moment pour les jouer » avance Thomas Cauwenberghs, l’ailier droit maison. « Ils ne sont pas forcément à la place à laquelle ils voudraient être, ils sont capables de gagner contre des équipes comme Montpellier ou Chambéry, mais aussi de faire nul contre Chartres ou perdre contre Tremblay, nos concurrents directs pour le maintien. Leur effectif a pas mal évolué à l’intersaison, des départs sont déjà annoncés, ils ne sont pas sereins, même si je pense qu’ils se maintiendront. On doit donc partir avec l’objectif clair de s’imposer pour passer un cap. Avoir 10 points, voire 12 fin décembre serait vraiment intéressant. »

Pour cela, il faudra livrer un match très solide, notamment en défense, secteur clef des succès des deux ensembles. « Les deux équipes ont des profils assez ressemblant finalement. Avec des identités fortes » poursuit l’international belge. « Ils ont des grands gabarits comme Nieto et Afgour, une base arrière assez solide, une bonne paire de gardiens et des ailiers qui savent finir. Il va falloir que l’on soit très concentré et que l’on réussisse à marquer des buts rapides sur contres pour éviter de se casser les dents sur leur défense. Nagy sera un des joueurs qui peut faire clairement la différence. Quand il est en forme, c’est tout Dunkerque qui joue bien. Il sait faire briller les autres, aller au contact, marquer. »

L’USDK, c’est en effet du solide, mais les locaux ont des atouts à faire valoir. Notamment ceux du gaucher qui trouve petit à petit son rythme dans cette D1 : « Je me sens bien. Il m’a fallu un temps d’adaptation à cette D1 pour prendre mes marques, savoir ce que je pouvais ou non faire. Aujourd’hui, je suis plus libéré et je prends même plus de plaisir qu’en début de saison. On échange beaucoup collectivement, on se dit les choses et c’est bien quand cela est constructif. Cela fait avancer. Rastko l’a très bien dit, on n’a pas un joueur comme Hansen qui peut faire la différence et on doit avancer collectivement. On travaille bien et on a surtout tous envie de bien faire. »

Humilité et travail sont les clefs de l'ADN maison qui se voit par ailleurs récompensé sous une autre forme, avec la première à domicile sous l’œil des cameras de beIN SPORTS. « C’est bien pour le club » termine Thomas Cauwenberghs. « Ca montre que les choses avancent avec les aménagements de la salle notamment et tout le reste. »