US IVRY HANDBALL

J11D1 / Se relancer face à Chambéry !

23/11/2015

Ce mardi, en match avancé de la 11e journée de D1, les Rouge et Noir se déplacent à Chambéry pour tenter d’oublier leur défaite, de mercredi dernier, face à Nantes. L’objectif est de faire un coup au Phare et tout du moins de préparer la prochaine venue de Dunkerque.

 

On le dit souvent, quand on est tombé de cheval, rien de tel que de se remettre vite en selle pour oublier le mauvais moment que l’on a passé. Et bien pour les Rouge et Noir, ce déplacement à Chambéry est un peu de cet acabit après la défaite un peu lourde encaissée face à Nantes lors de la J10D1. « Lors de cette rencontre, il faut que l’on prouve que ce n’était qu’un accident » démarre Rastko Stefanovic, le manager ivryen. « Car avec ce non-match, même si l’on n’était pas bien pour différentes raisons, on s’est mis dans le doute alors que l’on venait de gagner deux bons matchs face à Aix et Créteil. 17 buts de différence, à domicile, c’est la honte. L’objectif, à Chambéry est de retrouver notre jeu et de tenter de réussir un résultat tout en préparant la venue de Dunkerque à Delaune. »

Loin de leurs bases, sur le parquet d’un costaud du championnat, les partenaires de François-Xavier Chapon arriveront en outsider, sans pression mais avec ambition. Rastko Stefanovic : « Chambéry est une des grosses équipes du championnat avec un effectif stable, qui a peu bougé, et beaucoup d’expérience comme Basic, Bicanic, Genty, Paty, un joueur comme N’Guessan qui va partir bientôt dans un très grand club d’Europe. Ils savent très bien s’adapter à leurs adversaires, possèdent de nombreuses combinaisons, il faudra être clairement à 150%, ensemble et pendant 60’ pour gagner. »

Auteurs d’un nul face à Berlin ce week-end en Coupe d’Europe, mais battus par Dunkerque lors de la J10D1, les Savoyards pourraient néanmoins un peu accuser le coup physiquement au moment d’enchaîner avec ce nouveau rendez-vous. « Je ne sais pas s’ils vont nous prendre à la légère » poursuit le manager. « Mais si c’est le cas, on essayera d’en profiter. Ce qui est certain, c’est qu’il faut que l’on soit très présent en défense, avec de l’intensité, car quand on a gagné, c’est que l’on a été performant dans ce secteur. » Retour aux bases donc pour cette équipée au pied des montagnes. Qu’il va tout de même falloir gravir.