US IVRY HANDBALL

J08D1 : Superbe victoire face à Aix

28/10/2015

Ce mercredi soir, les Ivryens ont livré une partie très sérieuse pour disposer (34-30) de visiteurs aixois qui n’auront jamais été en mesure de contrecarrer les plans maisons. Un résultat qui, couplé aux autres, permet aux Rouge et Noir de se placer à la 11e place.

 

Il y a des soirs, comme cela, où les plans se déroulent sans accroc. A la sauce Agence tous risques, les Rouge et Noir, ont donc produit le match quasi parfait face à leurs visiteurs provençaux pour s’imposer sur un score mérité et flatteur (34-30). Les débats étaient d’abord assez accrochés puisque dans les premières minutes de la rencontre, les deux équipes se rendaient coup pour coup. François-Xavier Chapon faisait des prouesses dans les cages tandis qu’Ivan Stankovic imprimait du rythme en attaque (5-5 à la 10’). Puis progressivement, les pensionnaires de Delaune, poussés par leur public, ont commencé à prendre l’avantage (8-6 à la 14’ puis 10-8 à la 17’). Sebastian Simonet faisait bien circuler la balle, la défense était au rendez-vous et les buts se mettaient alors à défiler avec une réussite insolente. Romuald Kollé (5 buts) dynamitait le jeu, bien aidé par Mirko Popovic, Mathieu Bataille et Mahmadou Keita avec comme assurance ultime un superbe FX dans les cages. Si bien qu’à la 28’ le score était de 17-9. Quelques minutes plus tard, à la pause, l’écart restait conséquent (19-11 à la 30’).

Au retour des vestiaires les Aixois tentaient bien de se rebiffer. Un peu mieux en défense, ils empêchaient les locaux de prendre tout de suite le large et diminuaient l’écart (20-14 à la 35’). Mais en costauds, les hommes de Rastko Stefanovic et David Degouy se remettaient vite sur de bons rails et continuaient à produire un jeu léché et enthousiasmant. Les deux pivots, Mathieu Bataille (6 buts) et Mikhail Chipurin (7 buts, en photo) régalaient de bout en bout en prenant quasiment à chaque fois le meilleur sur la défense et le gardien. Le score grimpait encore et toujours et les minutes défilaient. Avec 7 buts de mieux à 8’ de la fin (31-24), l’essentiel était fait mais les locaux ne se relâchaient pas trop pourtant car Aymeric Minne (7 buts) et les siens réussissaient quelques coups. Mais viendraient mourir à 4 longueurs. 2 points gagnés avec panache et ambition. De bon augure pour la suite et une bonne note avant quelques jours de trêve.