US IVRY HANDBALL

J06D1 : Un gros coup à Cesson ?

13/10/2015

Avec deux victoires au compteur, dont une importante acquise la semaine dernière face à Chartres, les Rouge et Noir se déplacent à Cesson avec l’ambition d’y faire un gros coup. Ce ne sera pas simple face aux actuels 4e de D1 qui comptent 4 victoires.

 

S’il y a bien un moment pour enchaîner, c’est maintenant. Avec désormais 4 points au classement général et une 9e place intéressante, mais qui ne demande qu’à être améliorée, les hommes de Rastko Stefanovic et David Degouy ont une belle occasion, lors de ce déplacement à Cesson, de faire une des belles opérations de la 6e journée de D1. En effet, si leur adversaire tourne plutôt bien depuis le début de saison avec un total de 4 succès (Dunkerque, Chartres, Nantes et Tremblay), les Rouge et Noir ne sont jamais aussi surprenants que quand ils entrent dans l’arène en outsiders. « Cesson joue bien depuis le début de saison » analyse Sebastian Simonet, le demi-centre argentin maison. « Mais ce sont eux qui auront la pression pour ce match car ils jouent à domicile. En théorie, à domicile, tu dois gagner ce type de rencontre. Pourtant, pour nous, il y a un coup à faire. Tous les matchs à l’extérieur peuvent être l’occasion de prendre un ou deux points. Et si on peut y arriver, il ne faut pas s’en priver d’autant que l’on aura moins la pression. On sort d’une victoire importante face à Chartres, on est dans le rythme, on peut enchaîner. »

Pour y parvenir, il faudra réussir à imposer ses vues à une formation bretonne qui est une des belles surprises de ce début de saison et qui ne cesse, depuis son arrivée en D1, de progresser. Avec un effectif qui a peu bougé ces derniers temps, c’est un adversaire solide qui accueillera les Val-de-Marnais. « Tactiquement, c’est une équipe qui joue très bien » poursuit le dépositaire du jeu de l’USI. « Et qui est capable d’esquiver le combat pour produire du jeu. Ils savent lâcher les ballons au bon moment et je pense qu’il faudra être dans ce registre aussi pour l’emporter, même si notre côté physique est un de nos atouts. Si l’on fait peu de petites fautes, que l’on coupe bien leurs trajectoires, on peut être dans le coup. Ils ont aussi une très bonne défense. Ce sera serré jusqu’au bout je pense. »

Pour débloquer les différentes situations l’Argentin sera d’ailleurs un des atouts indéniables des Rouge et Noir. Très à l’aise la semaine passée, il tient néanmoins à mettre le collectif en avant : « C’est vrai que j’ai plus scoré que d’habitude la semaine dernière mais c’est parce que les arrières ont été très dangereux pour Chartres et que nous avons de bonnes relations avec nos pivots. Du coup, ils me libèrent de la place et je peux shooter ou profiter de quelques contres pour aller au but. Plus nous sommes de joueurs dangereux, plus il y a de possibilités. »

Face à Cesson, chacun aura donc sa pierre à apporter à l’édifice. Et c’est bien là, le propre de cette équipe d’Ivry : de jouer les uns pour les autres, collectivement !