US IVRY HANDBALL

J01D1 / A Tremblay pour commencer !

08/09/2015

Après avoir été sorti de la Coupe de la Ligue lors des barrages qui se sont joués fin août et après un Marrane plutôt encourageant, les Rouge et Noir reprennent le chemin de la D1 ce mercredi face à Tremblay lors de la première journée.

 

Le temps a été long, mais l’heure de rejouer en championnat de D1 est arrivée. Après une saison dans l’anti-chambre de l’élite, les hommes de Rastko Stefanovic et David Degouy vont retrouver l’adrénaline du 2e meilleur championnat au Monde et tenter, d’entrée, de déjouer les pronostics. En effet, les Ivryens, en quête du maintien, se déplacent sur les terres voisines de Tremblay avec l’ambition de réaliser un coup. « On a fait une préparation intéressante » détaille le manager val-de-marnais, « en se confrontant à des équipes de D1, on a pu se remettre dans le rythme de cette division, et même si l’on n’a pas fait que gagner, cela n’est pas important. Ce qui l’est commence à partir de mercredi. Tremblay va avoir l’avantage du terrain mais on va y aller pour l’emporter et jouer sans complexe. »

Face aux 11e de la saison 2014-2015 qui auront connu une fin de phase retour sous tension en raison de nombreux départs programmés et d’un maintien assuré assez tôt, les partenaires de François-Xavier Chapon auront de belles cartes à abattre. Et même si certains des Ivryens, Rastko Stefanovic et Benjamin Bataille en tête, ont bien connu le Palais des Sports adverse, il n’y aura pas de faveurs, comme le confirme le tacticien : « J’ai été à Tremblay pendant 7 ans mais maintenant je suis à Ivry. Comme Benjamin. Sur certains points, cela peut nous permettre d’avoir quelques informations mais pour savoir comment une équipe joue, il faut la voir pendant sa préparation ou en vidéo et se préparer avec ça. Ce que nous avons fait. Ils sont costauds, ont beaucoup de bonnes individualités que ce soit dans les cages ou derrière avec pas moins de 7 arrières qui peuvent shooter. Ils ont aussi du monde au pivot, des ailiers comme Bingo, Darras ou Tomas. Il va falloir les contrer et profiter du fait que l’on soit, nous, ensemble depuis 12 mois avec un effectif qui a peu évoluer. »

Les atouts Benjamin Bataille et Mihail Chipurin seront donc un plus et des facteurs de trouble certains. Tout comme les tauliers Mathieu Bataille, FX Chapon et Rémy Gervelas ou encore les artilleurs Mirko Popovic, Leo Martinez, Sebastian Simonet et autres Fabien Ruiz Margaria. « Notre équipe a le niveau pour évoluer en D1, maintenant, il faut être en mesure de le prouver et de fournir un match plein pendant 60’. » Le discours est clair et net. Rendez-vous est donc pris ce mercredi à 20h30 au Palais des Sports de Tremblay.