US IVRY HANDBALL

J-7 avant la reprise de la D1 !

02/09/2015

Dans une petite semaine, les Rouge et Noir seront de retour en D1. Avec comme objectif premier le maintien. Tour d’horizon des raisons de, déjà, y croire.

 

Une préparation intéressante

Dernière étape de la préparation estivale, le Marrane a laissé un goût presque amer aux hommes de Rastko Stefanovic et David Degouy. En effet, ils se sont inclinés en finale de leur tournoi, face à Zagreb, un cador de la Ligue des Champions, en ayant été devant à la marque une très grande partie de la rencontre. Après avoir remporté leur premier match amical de l'été, la veille, face à l'équipe nationale d'Egypte, les partenaires de Mathieu Bataille ont passé un vrai cap et gommé leur élimination en barrages de Coupe de la Ligue. Plus tôt, les deux défaites face à Nantes et Créteil et le nul face aux Ciel et Blanc avaient laissé voir de bonnes choses, mais sur ce dernier week-end, il y a souvent eu de très bonnes relations à 3 ou 4 et beaucoup de sérieux.

 

Un recrutement de qualité

Outre les prolongations de joueurs cadres qui ont permis de stabiliser l’effectif en gardant de la qualité, le staff et la direction du club ont réussi à convaincre deux beaux profils de rejoindre le collectif rouge et noir. L’arrière gauche Benjamin Bataille et le pivot international russe Mihail Chipurin se sont d’ailleurs parfaitement acclimatés à leur nouvelle adresse de Delaune. Enfin pas si nouvelle que ça pour le plus jeune des deux qui a été formé au club et se retrouve à son aise dans le jeu voulu par les coachs. En défense et en attaque, « Ben » a pris une vraie dimension. Et pour le « vrai nouveau », il n’y a rien à dire, il sait se mettre au service du collectif et est capable, en attaque, de poser de superbes blocks et d’ « aspirer » les ballons qu’on lui donne. Précieux.

 

Un état d’esprit irréprochable

Depuis le début de l’été, dans les couloirs de Delaune et ailleurs sur les terrains, les Rouge et Noir, quand ils se livrent, ont un vocabulaire qui invite à l’humilité et au combat. Et ce sont ces valeurs qui doivent leur permettre de prendre le dessus sur leurs futurs adversaires, quels qu’ils soient.

 

Un calendrier qui doit permettre de monter en puissance

S’ils seront vite confrontés, à la maison, à Paris lors de la 2e journée et à un premier déplacement compliqué à Tremblay en ouverture de saison, les partenaires de François-Xavier Chapon auront tout de même un peu de temps pour se rôder. Car perdre face au champion en titre ne serait pas accablant tandis que commencer à l’extérieur peut permettre de créer la surprise. La réception de Nîmes, lors de la 3e journée sera clairement à ne pas manquer, tout comme celle de Chartres lors de la 5e journée. Un gros rythme d’entrée devrait permettre de vite savoir sur quel pied danser.