US IVRY HANDBALL

Barrages de Coupe de la Ligue : ça coince à Aix

27/08/2015

Victimes d’un trou en milieu de première période lors de ce match de barrages de Coupe de la Ligue, les Rouge et Noir n’ont pas réussi à renverser la vapeur face à Aix, ce mercredi soir. Ils voudront se relancer ce week-end lors du Marrane.

 

Ce déplacement des Ivryens sur les terres aixoises avait tout du piège, du match compliqué à jouer car placé aux 2/3 de la préparation estivale. Et les craintes à cet égard se sont vérifiées. Car après avoir plutôt bien démarré la rencontre (7-5 à la 15’), les Rouge et Noir, qui évoluaient sans Sebastian Simonet, leur maître à jouer, ont passé 10’ à se heurter à la défense adverse et notamment un excellent Robin Cappelle (16 arrêts). Si bien que les locaux profitaient de nombreux ballons pour creuser l’écart. A 5’ de la mi-temps, le mal était donc déjà fait (14-5 à la 25'). « On a raté trop d’immanquables à 6m à ce moment là. Et en D1, ça se paye cash. Il faut que l’on soit capable de jouer 60’ » analysait Rastko Stefanovic, le manager. « Je suis déçu car je pensais que l’on aurait pu faire mieux face à cette équipe. Après nous n’avions pas Séba, qui est l’organisateur du jeu, ce n’est pas une excuse mais cela pèse. »

Dans le second acte, les Val-de-Marnais ont tout de même réussi à produire de biens meilleures choses, au point de revenir à 3 longueurs de leurs hôtes (19-16 à la 44’). Les frangins Bataille ont alimenté la marque (5 buts pour Benjamin et 3 pour Mathieu) tandis que Thomas Zirn assurait à l’aile droite (4/4). Mais cela n’allait pas suffire et le PAUC, poussé par son public, ne permettrait pas aux visiteurs de s’approcher plus. La fin de match était anecdotique (31-23). « On a fait quelques bons mouvements en 2e mi-temps » terminait Stefanovic, « mais on s’est clairement heurté à la réalité de la D1. On sait désormais ce qu’il nous attend dans les semaines et mois à venir. C’est une bonne leçon à retenir. Maintenant, il nous reste encore 2 matchs au Marrane pour travailler et être prêts pour notre premier déplacement à Tremblay. »

Rendez-vous est pris samedi en régions et dimanche à la Halle Carpentier pour la grande journée des finales.