US IVRY HANDBALL

F.X. Chapon : « On travaille bien »

11/08/2015

Capitaine des Rouge et Noir, le gardien François-Xavier Chapon fait le point après 10 jours de préparation et alors que le premier vrai match amical, face à Nantes, le vainqueur de la Coupe de la Ligue 2015, est prévu ce jeudi.

 

François-Xavier, comment se passe la reprise ?

Tout va très bien. On est de retour à l’entraînement depuis la semaine dernière, un peu plus tard que les autres équipes de D1, tout simplement parce qu’on savait que l’on aurait pas mal d’absents si on reprenait plus tôt. Notamment les Argentins qui étaient aux Jeux Panaméricains ou encore Mahamadou Keita qui était avec l’équipe de France Juniors au Mondial. Mais on avait tous un programme à respecter pour arriver en forme. Ce qui a été fait car je n’ai vu personne peiner quand on a fait de la piste. Et comme en plus, on avait fait beaucoup de musculation en fin de saison après avoir été champions et terminer assez tôt, on est dans le bon tempo.

 

L’équipe ayant peu changé, on suppose que les automatismes sont donc déjà là, non ?

Oui, on se connaît bien maintenant et comme Benjamin Bataille a déjà joué à Ivry, c’est un peu plus facile. Les réglages se feront progressivement avec Mikhail Chipurin quand il sera avec nous (le joueur est en attente de son visa, ndlr). On travaille bien.

 

La trêve a fait du bien après cette grosse saison marquée par le titre et la remontée ? Car cela a été une saison mentalement éprouvante…

Oui. Ca a vraiment fait du bien de couper même si on avait déjà un peu relâché la pression avant de partir car on avait été sacré champions assez tôt. On a pu se ressourcer et revenir en forme pour cette nouvelle saison en D1.

 

Vous avez effectué un premier galop d’essai face au centre de formation vendredi dernier. Ca s’est bien passé ?

Oui. On a progressivement pris le dessus. On a révisé nos enclenchements sur un match de 3x20’. Ca a permis à Benjamin de prendre des repères notamment. Et aux jeunes, en face, de faire tourner l’effectif, d’intégrer des joueurs des -18 ans qui étaient aussi présents.

 

Le fait d’avoir une équipe qui a peu changé sera un avantage ?

Je l’espère, surtout face aux équipes qui auront eu beaucoup de mouvements.

 

Cette semaine aura lieu le premier match amical face à Nantes, jeudi, vous êtes dans quel état d’esprit ?

On va le jouer pour le gagner, évidemment, même si cela reste un match de travail. L’essentiel est d’être prêts pour la reprise du championnat face à Tremblay. Et d’essayer aussi de l’être pour les barrages de Coupe de la Ligue face à Aix, même si la date avancée ne sera pas évidente à gérer. Cette semaine, face à Nantes, qui a pas mal changé, on va essayer de faire un résultat déjà. C’est une équipe de qualité, qui a remporté la Coupe de la Ligue la saison dernière. Ca présage un beau combat.

 

On parlait de Tremblay, à l’instant, comme premier adversaire du championnat. C’est bien de démarrer là-bas ?

A chaque intersaison, pour la constitution du calendrier, les clubs peuvent émettre des choix. L’un des nôtres était de jouer à l’extérieur pour démarrer car il y a deux saisons, on avait enchaîné deux matchs de suite à la maison sans succès et ça nous avait mis la pression. Débuter là-bas peut être un atout. Si on gagne, c’est bénéfique et si on perd, ce n’est pas comme si cela avait été à la maison. C’est moins « grave ».