US IVRY HANDBALL

Samuel Honrubia s’éclate avec la N1 !

03/09/2019

Nouveau membre des Rouge et Noir en N1, l’ailier gauche double champion du monde, champion olympique et champion d’Europe, Samuel Honrubia s’éclate depuis la reprise sous les ordres d’Emmanuel Dott. Il souhaite désormais mener de front études, passion du jeu et vie familiale.

 

La main droite est d’une précision diabolique, tout comme les jambes rapides. Le sourire est bien présent aussi. Presqu’encore plus qu’il y a quelques semaines. Et la disponibilité pour ses jeunes partenaires ne fait pas défaut non plus. L’ailier gauche international Samuel Honrubia, qui possède l’un des palmarès les plus touffus du handball tricolore, a bel et bien posé ses valises dans le Val-de-Marne, chez les Rouge et Noir, pour cette reprise de saison 2019-2020. Mais en N1 ! À 33 ans, il est à un tournant de sa vie entre études et ultimes propositions de contrats pros. « Après la fin de mon contrat avec Tremblay, j’ai attendu jusqu’au dernier moment la proposition d’un club et ça ne s’est pas fait. Donc étant donné que j’habite pas très loin d’Ivry et que je connais Emmanuel Dott, depuis Montpellier, c’était une belle occasion de poursuivre avec le plaisir de jouer au handball et la volonté de m’entretenir si quelque chose pouvait se présenter ensuite » détaille l’intéressé. « On avait plaisanté, en fin de saison dernière, lors du derby entre Tremblay et Ivry avec Emmanuel sur le fait que je puisse venir faire quelques entrainements. Ça s’est concrétisé ! Et c’est un vrai plaisir. Je remercie vraiment le club d’Ivry et les jeunes de la N1 de m’accueillir. C’est vraiment sympa, ça me permet de continuer le handball, chose qui, pour un « retraité » qui ne faisait rien depuis 1,5 mois, est assez agréable ! J’étais plein d’énergie et il fallait que je fasse quelque chose. Je suis vraiment là pour le plaisir d’ailleurs : je ne joue pas à l’aile. Je suis sur la base arrière et je joue sans pression, avec l’envie de transmettre, comme toujours. »

Et s’il n’a pas signé pro, c’est que l’international aux 87 sélections œuvre à sa reconversion : « Ma priorité, c’est l’École de Diététique et Nutrition Humaine où je fais mes études pour la suite de ma vie ! Et si après les cours, je peux venir m’amuser au hand, c’est parfait ! Car ça faisait des années que je ne « jouais » plus au hand. Quand c’est ton métier, ce n’est plus la même chose. Il y a la pression des matchs, des résultats. C’est important, j’ai l’impression de revenir à 15/16 ans ! J’ai fait de ma passion mon métier et c’était fantastique, mais j’aime retrouver cette insouciance. Après on ne sait jamais ce qui peut se passer et si le club avec qui j’étais en contact revient vers moi dans 6 mois ou un an, on verra bien. C’est aussi pour cela que je suis là, je m’entretiens dans un club compétitif avec un bon niveau, des jeunes plein de talent aux portes de l’équipe première. Pour moi il y avait les contraintes de l’école où je suis inscrit qui enseigne à Paris mais aussi dans d’autres villes de France ainsi que le travail de ma femme. C’est aussi un choix de vie. Je continue de me former et j’espère que plus tard je pourrais apporter cet aspect de la nutrition à notre sport et au sport de haut niveau en général. Parfois, comme sportif, tu ne te rends pas compte à quel point c’est important. Le fait d’avoir eu une carrière, amener un message qui sera entendu par les jeunes, ça serait top. Et c’est pour ça que la FFHB m’accompagne dans le projet. C’est aussi pour, je l’espère, dans un futur à plus ou moins long terme, intervenir auprès des jeunes dans ce domaine. L’objectif est de prendre les jeunes tôt pour avoir des bonnes habitudes alimentaires. Pour moins se blesser par exemple. »

Coach heureux de voir arriver cette recrue surprise, Emmanuel Dott ne tire que des avantages à la situation : « C’est un bon petit joueur en devenir qui arrive (rires) ! Habitant Maisons-Alfort, Samuel, que je connais depuis longtemps, m’a demandé s’il pouvait s’entrainer avec nous. Ça a tout de suite été oui car il pouvait apporter sa joie de jouer et son expérience au groupe. On le voit depuis qu’il est arrivé, il se plait à évoluer ici. Il se prête au jeu d’accompagner les petits qui ne savaient pas tous qui il était. Il est très humble au quotidien. Il ne sera pas là tout le temps en raison de ses études mais on s’est mis d’accord sur sa présence lors des matchs à domicile et peut-être ceux en région parisienne. Son objectif est, peut-être, de retrouver un club derrière donc on va tout faire pour le maintenir à niveau. En revanche il ne sera pas sur un poste qui est le sien car j’avais annoncé des choses à d’autres joueurs. Il apportera  à l’arrière et éventuellement sur le poste en cas de pépin. Dans tous les cas, on est vraiment très content de l’avoir au club. »