US IVRY HANDBALL

Les – 18 ans veulent faire mieux !

16/01/2019

Avec un effectif renouvelé et un nouveau coach, les – 18 ans de l’USI Handball ont néanmoins atteint le premier objectif de leur saison : être qualifiés pour la phase 2 du championnat de France. Ils espèrent aller jusqu’au Falcony !

 

Les premiers résultats l’avaient laissé pressentir. Et cela c’est quelque peu confirmé au fil des semaines pour les – 18 ans Rouge et Noir : il y aurait un peu de tangage cette saison entre un nouveau collectif à mettre en place et l’arrivée d’un nouveau coach, Aurélien Sabat. Mais au fil des mois, pourtant, les protégés du technicien ont su se mettre en ordre de bataille pour atteindre leur premier objectif de la saison : se qualifier pour la phase 2 du championnat de France avec au final une 2e place ex aequo dans la poule 4 avec 5 victoires, 2 nuls et 3 défaites. Rien n’aura été facile mais le coach veut positiver : « Ça n’a pas été facile car on termine à la 2e place du groupe à égalité avec Villemomble. On atteint le premier objectif mais la satisfaction est mitigée car je pense que l’on aurait pu faire preuve de plus de maturité et assurer plus tôt cette qualification. En revanche, sur la progression des joueurs et du collectif, je suis satisfait. J’ai de plus en plus de joueurs qui s’entraînent avec la réserve en raison des besoins du club puisque les jeunes de la réserve vont avec les pros donc les – 18 ans alimentent la réserve. Sur le fond de ce début de saison, je pense qu’il a fallu que chacun trouve sa place, que les automatismes se mettent en place. Cela prend du temps. Il y a aussi eu quelques joueurs suffisants qui n’ont pas assuré leurs rôles de cadres et certains plus jeunes qui se sont peut-être un peu reposés sur les cadres pour assurer justement. Il a fallu remuer tout le monde à plusieurs reprises. Sur les trois derniers matchs produits, on a été plus dans la qualité donc j’espère que la prise de conscience a eu lieu. Maintenant pour la suite, j’espère que l’on va aller le plus loin possible dans la compétition car on est des compétiteurs mais on connaît aussi nos contraintes au niveau des blessures et des joueurs qui montent à l’étage supérieur. Il y aussi de la qualité en face ! On verra bien, on va prendre les matchs les uns après les autres ! »