US IVRY HANDBALL

PORTRAIT DE BENEVOLE : André ASTIER

06/03/2017

André ASTIER , Bénévole depuis 1980 : Buvette et Organisation

 

« Avant d’arriver à Ivry, je ne connaissais pas le hand, depuis mon arrivée, je n’ai pas quitté Delaune ! »

 

Qu’est-ce qui t’as poussé à être Bénévole au club ?

Je suis arrivé à Ivry en 1974, je ne connaissais pas le handball. Ce sont mes beaux-parents qui m’ont amené voir mon 1er match, c’était Ivry - Cannes !

Suite à ce match, j’ai accroché et je suis allé voir tous les matchs depuis :)

Lors d’un match, il y a eu une annonce au micro comme quoi le club recherchait des Bénévoles pour le Marrane ! J’ai postulé, rencontré Daniel BOULLÉ qui s’occupait de la Buvette à l’époque et j'ai fait mon 1er Marrane, en tant que Bénévole en 1980 !

Plus tard, Michelle DOUAUD, qui travaillait à la Mairie, m’a proposé d’être Bénévole à la Buvette pendant les matchs de la D1, j’ai accepté, y ai retrouvé Daniel avec plaisir.

C’est d’ailleurs lui qui, ensuite, m’a proposé de l’aider à l’organisation au bord du terrain et depuis je suis à ce poste.

En plus, mon fils était licencié en 88, j’ai donc été également parent-dirigeant.

Quelle est ton action au sein du Club ?

Lorsque j’ai commencé, pour le Marrane, Daniel et moi, on faisait les courses et le service à la Buvette. A l’époque, à Delaune, il n’y avait pas de frigo et la Buvette était en bas, au niveau des anciens vestiaires.

On remplissait des poubelles d’eau froide avec de la glace pour y mettre les boissons !

On était polyvalent, on préparait même le terrain.

Par la suite, c’est Antoine LOURENCO qui a pris en charge la Buvette, je me suis concentré sur l’organisation aux bords du terrain, j’y surveille les serpilleros, avec Daniel on prépare les vestiaires et faisons des courses pour la kiné et si nécessaire, on donne un coup de main à la Buvette !

Lorsque j’étais Parent-Dirigeant, j’accompagnais les enfants pour leurs matchs à l’extérieur et il m’est arrivé de faire la table, mais je n’aimais pas trop ça, alors c’est souvent Zette qui s’en occupait...

Serais-tu prêt à en faire plus au sein du Club ? Si oui, sur quel domaine ?

Oui et non car je suis à la retraite et je profite de ma famille au maximum. En plus je pars régulièrement dans le Sud de la France sur des périodes parfois longues.

Que faisais-tu comme travail ?

J’ai été cuisinier, tout d’abord à la Maison Familiale de Vitry et ensuite au restaurant d’Entreprise de France Telecom.

As-tu une anecdote à nous faire partager ?

En 1996, Vassili KOUDINOV jouait encore à Ivry, et nous étions en finale de la Coupe de France contre l’OM Vitrolles. Pour l’occasion, les supporters s'étaient déplacés avec 2 cars, et quand nous sommes arrivés, nous sentions bien que tout le monde à l’OM Vitrolles pensait que la Victoire était acquise ! C'est finalement nous qui avons remporté ce match, quelle fête ça a été !!! Un match de folie, une sacrée ambiance dans les tribunes ;-) et une très belle bictoire, puisque nous gagnons 30 - 22 !