US IVRY HANDBALL

La réserve à pied d’œuvre

03/08/2016

Tandis que les pros goûtent encore quelques jours de repos, ce sont les joueurs de la N1 qui ont repris le chemin de l’entraînement depuis le début de semaine. Avec quelques nouvelles têtes au centre de formation ou chez les – 18 ans.

 

Promue en N1, la réserve de l’USI, menée par Daniel Hager, a, au regard du résultat final, réussi une saison de très grande qualité lors de l’exercice 2015-2016. Et si les enjeux seront bien plus âpres encore dans les mois à venir, l’ambition reste grande pour le coach et ses hommes : « On sait que cela sera difficile au regard de notre poule, mais c’est tant mieux. Ce niveau doit permettre aux joueurs de continuer à progresser. On visera, logiquement, le maintien et on sait qu’il faudra vraiment se battre pour gagner des points. Si, en raison de la jeunesse de notre équipe, nous serons éventuellement en déficit de gabarit et d’expérience, nous aurons aussi nos atouts à faire valoir. La jeunesse en est notamment un. »

Ainsi, la jeune garde maison continuera de faire ses armes avec comme but ultime d’alimenter le groupe pro. Vus régulièrement sous le maillot de la D1, Walid Badi, Elohim Prandi et César Castro, « qui doit poursuivre sa rééducation, tranquillement, sans presser les choses », seront au plus près du groupe pro comme aspirants.

Du centre de formation, Thomas Ziadi, Aurélien Rousselle et Sacha Bouchilou constitueront l’ossature du groupe de N1.

Du côté des recrues, on notera l’arrivée, en provenance de Vernouillet, de Geoffrey Minel. Frère de Quentin et Thibault, il est un demi-centre « intéressant à la passe, qui prend des shoots et a de la percussion » selon le technicien. Autres « nouveaux », le gaucher Enzo Jean-Louis qui arrive des -18 ans. « Un joueur avec lequel on travaille depuis deux ans, qui a de l’explosivité, de grandes qualités qu’il faut continuer d’améliorer et qui peut évoluer sur les deux postes d’arrière et d’ailier. » Mais aussi le portier Jean-Emmanuel Kouassi, âgé de 17 ans mais qui sera amené à apporter sa fraîcheur.

Chez les – 18 ans, il y a aussi des nouvelles têtes et notamment Axel Cochery, le fils de Nicolas. Arrière gauche shooteur en provenance de Saint-Maur, il apportera du volume aux équipes qu’il fréquentera.

Pour l’heure la jeune garde rouge et noire travaille son physique entre musculation, piste, course et un peu de handball. Le travail sur la défense devrait débuter sous peu puis viendra le temps de l’attaque, puis des matchs amicaux. Le premier défi sera celui de donner le change face à la D1 le 12 août (Delaune). La semaine suivante, le jeudi et le vendredi (18 et 19), les oppositions se feront face à Créteil et Paris (Delaune). La montée en puissance se poursuivra le mardi 23 avec la venue de Livry-Gargan puis vendredi 26 avec celle de Massy (Delaune). Enfin, le 3 septembre, c’est un dernier match face à Créteil qui est prévu (aux Epinettes). Un programme des plus denses.