US IVRY HANDBALL

Les –18 ans toujours en course

23/04/2014

Actuels 1er du Championnat de France Falcony, les -18 ans de l’US Ivry visent clairement le titre de champion. Actuellement en stage à Niort, ils préparent activement le sprint final de la saison.

 

S’ils sont aujourd’hui au plus dans le classement de leur catégorie, les Rouge et Noir de – 18 ans, n’ont pas connu que l’ivresse de la victoire depuis début septembre. Le coach Kamel Larhnaymi s’en explique : « on a très mal débuté avec quelques défaites marquantes puisqu’on s’est retrouvé 3e de la 1ère phase, mais par la suite, après la Toussaint et une bonne dose de travail, les choses se sont mises en place progressivement avec ce groupe qui partait sur un nouveau projet puisqu’on a dans nos rangs des joueurs nés de 1996 à 1999. Notre victoire très significative face à Créteil (+12) a eu un réel impact psychologique sur nos joueurs qui ont pris confiance. »

Alors, désormais, la relève maison peut espérer le meilleur. L’entraîneur : « on est Ivry, on veut aller jusqu’au bout maintenant. Il faut que l’on termine au plus haut cette phase puis viendront les 8e de finale puis éventuellement les ¼ les 17 et 18 mai prochains, le dernier carré étant le week-end des 31 mai et 1er juin (à Falaise dans le Calvados). C’est dans cette optique que nous sommes actuellement à Niort pour continuer à garder le rythme de la compétition, faire progresser les joueurs et préparer aussi la saison prochaine. » Au programme des -18 ans et – 17 ans, le tournoi Jean Guelou où ils ont fait 1er et 3e, mais aussi d’autres matchs amicaux. « C’est très positif d’être ici, grâce à notre sponsor e-sourcing » détaille Kamel Larhnaymi, car on peut ainsi travailler hors de nos bases, ça permet aux joueurs d’être confrontés à d’autres habitudes et des oppositions de qualité car on aura aussi des matchs face à des N3. A la fin de la semaine, on aura disputé près de 10 matchs. »

De quoi éprouver les tactiques et combinaisons, réviser les bases et préparer au mieux ce fameux sprint final de la saison. Avec le meilleur au bout, on l’espère !