US IVRY HANDBALL

Les arbitres Delmer et Bernard promus !

17/06/2020

Paire très prometteuse d’arbitres de l’US Ivry Handball, Tony Delmer et Antoine Bernard sont promus la saison prochaine pour arbitrer de la N2M et de la N1F. Une belle récompense pour ce duo qui ne cesse de progresser.

 

À l’USI, la formation est partout. Sur le parquet, avec les couleurs rouges et noires sur le dos, chez les filles comme chez les garçons, mais aussi avec le maillot noir et le sifflet ! En effet, l’arbitrage est une affaire que l’on prend très au sérieux à Delaune. Et ce n’est donc pas par hasard si la paire Tony Delmer/Antoine Bernard commence à faire parler d’elle. Les deux jeunes hommes âgés de 21 et 23 ans vont ainsi prendre du grade à partir de la saison prochaine pour évoluer principalement en N2M et N1F comme arbitres fédéraux, voire peut-être siffler quelques matchs en N1M si tout se passe bien au fil de la saison. Partenaires depuis 7 ans, ils ont écumé toutes les divisions jusque-là, avec les masculins comme les féminines : mini-hand, U12, U14, U13, U15, U17, U18 dans le Val-de-Marne puis devenant arbitres officiels au comité 94, arbitres ligue régionale U17, U18 et +18 championnat de France allant ensuite en prénational N3, N2F. Un parcours qui n’a pas toujours été simple comme le détaille Tony Delmer, qui évolue aussi comme ailier gauche dans l’équipe senior 3 du club : « On est passé par beaucoup de catégories, ça a parfois été compliqué car quand tu te fais évaluer, c’est sur un match précis donc il peut y avoir pas mal de pression, des jours où tu es moins bon. Ce qui a pu nous arriver. Mais on est content de cette promotion, on attendait ça depuis un moment et on s’est donné les moyens d’y arriver. Là, ça commence à être vraiment un très bon niveau. Il faudra que l’on garde notre sérénité et notre sérieux. »

Une vision que partage son acolyte, Antoine Bernard qui joue aussi dans la même équipe au club, sur l’aile et à la mène. Il affirme : « On est très heureux et surpris de cette promotion. On a fait pas mal de suivis, de retours dans le Nord et l’Est cette saison avec des superviseurs. On a aussi travaillé pendant le confinement par visioconférence et on est récompensé de notre travail et de notre implication. Au fil de l’année, on a discuté avec notre entourage, on se filme à chaque match, on debriefe ensuite ce qui a été et ce qui a été moins bon. On veut toujours progresser. C’est une marche de plus mais on veut aller encore plus haut. »

Il y aura des occasions mais en attendant, il faudra d’abord faire ses preuves. Nul doute que les jeunes hommes sauront faire le nécessaire.