US IVRY HANDBALL

Coupe de France / 16e et 8e en vue pour les filles !

23/02/2018

Ce dimanche, les séniores de l’USI coachées par Claude Pierquin vont disputer les 16e, et peut-être les 8e, de finale de leur Coupe de France régionale à Livry-Gargan. Encore présentes sur tous les tableaux, elles visent notamment Bercy dans cette compétition.

 

Depuis septembre, les filles de prénationale dirigée par Claude Pierquin cartonnent et réalisent une sacrée saison ! 1ère de leur phase de poule en championnat avec 9 victoires et seulement 3 défaites, elles vont bientôt démarrer leurs play-offs et peuvent nourrir de sérieuses ambitions concernant la montée en N3. Par ailleurs, les partenaires de la capitaine Prescillia Mosta ont réussi à passer un tour en Coupe de la Ligue et 3 étapes en Coupe de France. D’ailleurs, elles veulent poursuivre dans cette voie ce dimanche pour la compétition nationale puisque elles vont retrouver, à Livry Gargan, les 4 dernières formations franciliennes encore en course. Face à elles, en 16e, ce seront les filles de Lagny qui se présenteront à 14h tandis que précédemment, dès 12h30, aura eu lieu l’opposition entre le PUC et le Kremlin Bicêtre. En cas de succès, les Ivryennes enchaîneraient donc avec leur 8e de finale à 17h face à l’autre équipe gagnante. « L’objectif, pour les filles, c’est Bercy » glisse le coach, Claude Pierquin. « On a les moyens d’y arriver mais ce qui peut être le plus compliqué à gérer pour nous, c’est la fatigue. Depuis septembre, elles n’ont pas beaucoup arrêté. Seulement 15 jours aux alentours de Noël. Ça n’est pas facile pour elles car elles doivent composer avec leur métier ou leurs études. Mais j’ai un noyau dur qui est là depuis 4 ans avec quelques apports effectués ponctuellement. Et ça marche bien. On fait une très bonne saison pour le moment et j’espère que cela va continuer de la même manière. Globalement, on est très bien en défense et on doit encore s’améliorer en attaque. On manque peut-être un peu de bras. Mais les filles travaillent dur. Je suis vraiment content d’elles jusque là. Surtout que l’on a passé la période critique de la saison, janvier/février, où quand le temps est difficile, que la nuit tombe et que chacune rentre de ses activités, c’est plus difficile de repartir avec le sac d’entraînement pour aller à la salle. »

Les résultats aidant, les séniores ont de quoi se motiver pour aller encore plus loin cette saison. Tous les supporters seront derrière elles ce dimanche !